Ces gênes qui influencent notre perception du monde : les récepteurs olfactifs

L’odorat est sûrement le plus mystérieux et paradoxal de nos sens. Alors qu’il est perçu par la plupart des gens comme un sens mineur, animal et peu utile au quotidien, une gigantesque industrie s’est bâtie sur les charmes et la magie des parfums et certains individus appelés « les nez » sont reconnus et respectés pour leurs capacités hors normes.
Peu étudiés, les mécanismes permettant la perception olfactive ont longtemps été incompris. Mais la découverte des gènes codants pour les récepteurs de l’odorat - récompensée en 2004 par un prix Nobel - a permis l’émergence d’un nouvel axe de recherche visant à associer la diversité génétique à la diversité de perception par les hommes. L’existence de déterminants génétiques pour la détection de certains parfums, odeurs et arômes a ainsi pu être défini et il a été montré que chaque personne possédait son propre répertoire olfactif. Nous vous proposons de venir découvrir ces gênes et leur diversité dans notre espèce ainsi que leur rôle dans l’histoire évolutive humaine.

Enregistré le : 14/12/2017

Intervenant(s) : Denis Pierron et Veronica Pereda-Campos

Réalisation : Dir. Communication Univ. Toulouse 3