Les ailes d’avion du futur bioinspirées, comme celles de grands oiseaux prédateurs

Cette conférence présente de nouveaux designs des ailes du futur pour les avions civils de type Airbus A3xx, à l’aide du morphing bio-inspiré, fruit de collaboration de deux laboratoires Toulousains, l’IMFT et le LAPLACE, unités mixtes CNRS-INPT-UPS. Des concepts novateurs d’ailes d’avion flexibles, déformables et capables de vibrer comme celles de grands oiseaux prédateurs sont étudiées, à l’aide de matériaux intelligents qui « prennent vie » par l’électricité et donnent naissance à une optimisation de forme (morphing) électroactive, bio-inspirée. Grâce à une association (hybridation) d’alliages à mémoire de forme capables de produire de grandes déformations à des basses fréquences et des piézoactuateurs capables de faire vibrer les parties arrière de l’aile (bords de fuite) à de plus hautes fréquences mais à de faibles déformations, nous pouvons déformer l’aile et manipuler la turbulence avoisinante à plusieurs
échelles de temps, comme les ailes des oiseaux prédateurs de grande envergure. Des prototypes (maquettes) de taille de laboratoire et de taille proche de la réalité sont étudiés en collaboration avec Airbus, grâce à une synergie pluridisciplinaire entre les deux laboratoires ainsi qu’au niveau européen par le programme de recherche du H2020 « Smart Morphing and Sensing for aeronautical configurations », www.smartwing.org/SMS/EU. Les concepts du morphing de nos études ont conduit à une réduction considérable de la résistance au vent (force de traînée), du bruit aérodynamique et une augmentation de la portance à toutes les phases du vol (décollage, atterrissage, croisière). Un descriptif de nos activités sur ce thème depuis les dix dernières années est présenté sur la plateforme : www.smartwing.org .

Enregistré le : 25/01/2018

Intervenant(s) : Marianna Braza et Jean-François Rouchon

Réalisation : Dir. Communication Univ. Toulouse 3