Les graphiques interactifs accessibles pour les déficients visuels

STEM est un acronyme américain qui désigne quatre disciplines : science, technologie, ingénierie et mathématiques. Ces quatre disciplines reposent fortement sur des représentations graphiques et sont considérées comme centrales dans les sociétés technologiquement avancées . Evidemment ces représentations graphiques sont visuelles et par conséquent peu accessibles pour les déficients visuels (env. 5% de la population mondiale) ; ce qui a des conséquences importantes sur leur éducation, leur inclusion sociale et leur qualité de vie. Les cartes en relief sont les outils les plus utilisés pour améliorer l’accès aux graphiques tactiles mais présentent de nombreuses limitations (coût, nombre de figurés limité, connaissance du braille, etc.).
Durant ces dernières années quelques projets ont visé à dépasser ces limitations en concevant des dispositifs interactifs permettant d’accéder à des données graphiques numériques, et ont permis d’en déduire quelques principes. Dans la continuité de ces travaux, nous avons développé un ensemble de dispositifs basés sur l’exploration tactile permettant d’accéder aux données graphiques. La carte audio- tactile interactive permet d’accéder à plusieurs niveaux d’information sur la base d’une même carte en relief et procure des interactions avancées pour accéder à de nouvelles fonctions (par ex l’apprentissage d’itinéraires). Nous avons montré qu’elle était efficace pour acquérir des notions spatiales, tout en étant globalement plus utilisable qu’une carte en relief classique. Elle est d’ailleurs aujourd’hui utilisée par des enseignants spécialisés et sa commercialisation est envisagée.
Plus récemment, nous avons aussi conçu un dispositif permettant à des déficients visuels de construire et d’explorer des représentations tangibles de données graphiques numériques. Ce dispositif repose sur la conception d’objets adaptés qui symbolisent les figurés de la carte. Un système de guidage non-visuel permet de positionner les objets sur les éléments recherchés de la représentation graphique. Il est aussi possible de créer des connexions physiques entre ces objets afin de créer des lignes et des aires. Bien que ce dispositif soit toujours en développement, nous avons montré qu’il était utilisable par des déficients visuels pour construire et explorer des graphes de diverses complexités.
Dans cette présentation, je propose de présenter ces dispositifs qui ont été développés dans le cadre de nombreuses collaborations.
Je présenterai aussi quelques résultats expérimentaux obtenus avec des utilisateurs déficients visuels, qui ont montré l’intérêt de ces dispositifs.

Enregistré le : 30/11/2017

Intervenant(s) : Christophe Jouffrais

Réalisation : Dir. Com. univ. Toulouse 3